REJOIGNEZ LE FORUM SUR LA PMA.
NOS EXPERTS VOUS
RÉPONDENT

40 ans et taux d’amh de 0.06

Bonjour à toutes,
Tout d’abord je vous souhaite une excellente année et que tout vos projets se réalisent !!
Je viens vers vous car j’ai besoin de témoignages.
Hier, premier rdv pour bilan de fertilité, la sentence est tombée, taux d’amh extrêmement faible à 0.06, les raisons : mon âge 40 ans et ma chimio il y a 8 ans pour mon cancer du sein.
Tout de suite on m’explique que de toute façon il faudra certainement qu’on se dirige, avec mon chéri qui a 30 ans et chez qui tout est normal, vers un don d’ovocytes. 
Je n’avais jamais pensé à ça, c’est difficile pour moi, je suis un peu déboussolée, j’aurais besoin de vos témoignages pour celles qui sont déjà passées par là, ou qui sont dans la même situation en se moment. 
Merci d’avance pour vos réponses, et très bonne journée à vous.
Commentaires
  • En « ce » moment, dsl ça me pique les yeux !
  • @Maytwenty5 : bonjour et bienvenue !

    Je me permets d'intervenir, car je peux te parler du don d'ovocytes avec suffisamment de recul, car mon don d'ovocyte à aujourd'hui 4 ans !
    comme toi j'ai été TRES chamboulée à l'annonce de ma fertilité disparue à 43 ans...J'ai perdu 2 ans à réfléchir et c'est l'infarctus de mon mari qui m'a donné un "coup de booster" ! 
    Infarctus (avril 2015) - 1er RDV Eugin (juillet 2015) - Transfert d'embryons (Sept 2015) - accouchement (mai 2016).

    Je me suis demandée si j'allais l'aimer ce petit bout qui n'était pas de moi...

    Et aujourd'hui, je peux t'affirmer que OUI !!! 
    C'est qu'ils sont filous ces petits loulous...un sourire, un gazouillis, une petite menotte qui te touche la joue et zou ! Ils ont volé ton coeur pour la vie !!!

    A ce jour, je peux t'assurer que comme toute mère, je serais prête à tuer pour lui !

    Je ne te dis pas que parfois je ne me surprends pas à détailler son visage pour imaginer à quoi peut ressembler ma donneuse... ;-)  Mais m'en fiche, je l'aime pour ce qu'il est !

    Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !

    Emma
  • Bonjour Emma,
    merci pour ta réponse, cela me fait du bien de pouvoir échanger avec qqun qui est passé par là.
    La question que je me pose aujourd’hui c’est : est-ce que je préfère accepter que je n’aurai sûrement pas d’enfant ? Ou je tente un don d’ovocytes mais avec la crainte de ne pas l’accepter comme mon propre enfant, car même si effectivement je pense qu’un lien se crée forcément lorsqu’on porte un enfant pendant 9 mois, mais j’ai peur de me dire trop souvent qu’il ne me ressemble pas, on a pas le même sang, est-ce que cela ne va pas le perturber lui de savoir ça plus tard ? Est-ce que je ne vais pas être frustré à me poser toute ces questions tout le temps ? Est-ce que ce n’est pas mieux d’accepter son destin ? 
    Et d’un autre côté cela voudrait dire que je prive mon chéri d’une paternité que lui pourrait avoir finalement (avec une autre, même si bien sûr ce n’est pas ce qu’il souhaite car on s’aime et qu’on est soudés).
    Alors je me dit qu’accepter ce don me permet aussi de lui offrir ce cadeau de la vie, car finalement même si cette enfant n’aurait pas mon sang, ce serait le fruit de nôtre amour malgré tout mais avec en plus l’aide de la médecine et la générosité magnifique de cette femme qui aura fait ce don.
    Tu me dit que tu l’aimes et je n’en doute pas une seule seconde, moi aussi je pense que je l’aimerai mais tous se mélange dans ma tête, je pense que de toute façon il faut un certain temps pour y voir plus clair et aussi grâce à ton vécu et peut-être le retour d’autres femmes comme nous.
    Peut-être peux-tu me faire partager le travail que tu as fais pour prendre ta décision même si j’ai bien compris d’où vient ton coup de booster comme tu le dit. (J’espère d’ailleurs que tout va pour le mieux pour lui).
    Merci d’avance Emma, très bonne journée à toi.
  • Toutes les questions que tu te poses, je me les suis posées aussi....

    Avec le recul que j'ai aujourd'hui, je peux te dire que ces bébés "pas de notre sang", on les aime !
    On les aime pour ce qu'ils sont et pas parce qu'ils ressemblent à notre grand-mère ou à tel oncle...
    Pour le caractère, je ne pense pas qu'il "s'hérite" ou soit génétique. Il se forge avec ce qui nous entoure, ce que nous vivons.
    Après pour ce qui est de la ressemblance, il aura déjà les gènes de ton conjoint et Eugin essaie que la donneuse ait le même phénotype que toi (couleurs de peau, de cheveux et d'yeux) et maintenant que Lino a 4,5 ans, c'est de plus en plus régulièrement que des gens non informés de mon DO me disent qu'il a mes traits.

    Quant à lui expliquer le "don d'ovocytes", j'attends déjà qu'il sache "comment on fait les bébés" avant de partir dans de complexes explications... :-D
    Après je sais qu'il existe des livres destinés aux enfants et qui sont très bien fait sur le sujet.

    n'hésite pas si tu te poses d'autres questions...

    Emma
  • edited janvier 15
    Bonjour @Maytwenty5 et bienvenue ! :-)

    Je comprends tout à fait tes questionnements, je suis passée par là aussi. 
    Pour ma part, je fais mon parcours en solo. 

    Le jour où le médecin d’Eugin m’a suggéré lors d’un rdv téléphonique, de passer au don d’ovocytes étant donné mon âge mais également du taux de probabilité de réussite, ça a été très difficile pour moi. Je t’avoue que je m’y étais un peu préparée car le médecin avait déjà évoqué l’idée dès mon premier rdv à Barcelone au mois de mars 2018..
    Mais bon quand tu te retrouves face à la réalité, c’est autre chose. 

    J’ai pleuré un bon coup, je me souviens, c’était au mois de juillet 2018. C’est tout de même faire le deuil de son « patrimoine génétique » et de sa transmission... 

    Et au mois de septembre 2018, contre toute attente (j’avais fait du chemin il faut croire! ;-), j’ai décidé d’accepter ce don d’ovocyte, et même le double don.
    C’était devenu une évidence. Plus aucun doute. J’étais heureuse et légère ! :-)
    J’ai beaucoup réfléchi, je me suis posée les mêmes questions que les tiennes. 
    Aujourd’hui je n’ai aucun doute sur l’amour que je pourrai porter à cet / mon enfant (si j’y arrive ! j’en suis à 3 essais). 

    N’hésite pas, on est là :-)

    White
  • Et si je peux me permettre @EmmaJuly ton petit garçon te ressemble beaucoup je trouve !  :)  <3
  • Bonsoir @EmmaJuly, @white et toutes celles qui liront ce commentaire.
    Aujourd’hui une semaine est passé depuis notre premier rdv dans le parcours de la PMA et la confrontation au fait que je vais très certainement devoir passer par le don d’ovocyte.
    Pour ma part, je ne m’attendais pas du tout à cette annonce car même si j’avais conscience de mon âge (40 ans), j’avais sous-estimé la puissance de la chimiothérapie il y a 8 ans.
    Ne m’étant pas du tout préparé à ça, cela a bouleversé l’avenir que j’avais imaginé, avec toute les questions qui en découlent et que j’ai cité dans les précédents commentaires.
    Après avoir parlé très ouvertement de ma peine et de mes peurs avec mon chéri (entre autres peut-être le priver malgré moi d’une paternité et/ou le perdre...), lui qui avait été fort le jour J pour me consoler, et bien le lendemain c’était lui qui craquait... Et pour la première foi depuis presque 4 ans que nous sommes ensemble, il m’a dit je t’aime ! Même si je le savais déjà, l’entendre pour la première foi et à ce moment-là m’a énormément rassurée.
    Pour revenir à ce don d’ovocyte, j’ai déjà pris, nous avons pris notre décision, ce sera un grand oui ! 
    Peut-être pensez-vous que notre choix est rapide au bout d’une semaine mais étant de nature positive et ayant déjà affronté d’autres épreuves, je pense que dans la vie rien n’arrive par hasard et que pour vivre heureux il faut savoir accepter les choses que l’on ne peut pas changer.
    Pour m’aider à accepter, j’aime simplifier les choses en faisant des comparaisons.
    Et dans ce contexte, je me suis réveillé hier matin avec une comparaison qui m’enchante et qui j’espère pourra aider certaines d’entre vous dans vos questionnements.
    Imaginez, Vous êtes dans une cuisine avec une autre femme, vous devez toute les 2 faire un gâteau au chocolat.
    Mais vous n’avez pas les ingrédients alors cette femme vous les offres généreusement.
    Vous vous retrouvez donc toute les 2, avec exactement les mêmes ingrédients et la même quantité.
    Vous allez bien sûr préparer ce gâteau, à votre façon, avec amour et à la sortie du four... les gâteau seront différents ! Et oui parce que vous aurez préféré  faire fondre le chocolat au lieu d’en faire des copeaux comme votre voisine et puis vous n’aurez pas mélanger tous ça dans le même ordre, etc...
    Et donc...il vous ressemblera !! :) Pourtant vous aviez les mêmes ingrédients au départ !
    Je vous l’accorde cela paraît facile vu comme ça, mais je trouve que c’est une belle façon de voir les choses et je me réjouis aussi en me disant que ce sera quand même une partie de mon amoureux que je ferais grandir dans mon ventre.
    Voilà, je m’arrête là pour aujourd’hui, je vais faire en sorte de vous laisser plusieurs message tout au long de mon parcours, cela me fait du bien et pourra peut-être aider l’une d’entre vous.
    Bisous à toutes, à bientôt.
    PS: @white je te souhaite de tout mon cœur que 2021 sera ton année !


  • @Maytwenty5 c'est une jolie comparaison et elle est tout à fait vraie. Avec le don d' ovocytes ce ne sont peut-être pas tes gènes, mais c'est ton sang qui le nourrit, ainsi que ton amour alors c'est aussi une part de toi et à mon sens la plus importante ! Et non, votre décision n'a pas été trop rapide, chacun réagit différemment et s'adapte à sa façon. Pour ma part, j'ai aussi 40 ans. J'ai commencé le parcours PMA en solo à 37 ans en faisant des IAD. Devant 3 échecs je suis passée à la fiv. J'en ai fait 2 avec ces échecs-là je suis arrivée à la conclusion que non seulement ma réserve était faible mais en plus la qualité n'était pas au rdv (dis toi que la chimio n'y est pas forcément pour quelque chose, car ma réserve est faible aussi alors que je n'ai jamais eu le moindre problème de santé). Et je suis passée à la fiv double don. Je ne me suis jamais posé ces questions que tu t'es posé, pour moi c'était une évidence quand il a fallu faire ce choix. J'attends toujours mon miracle mais je suis sûre que ça finira par marcher. Bon courage à toi dans ce parcours du combattant ! 
  • @Maytwenty5 : excellente l'image du gâteau au chocolat !!! Et tu es très proche de la réalité ! As tu déjà entendu parlé de l'épigénétique ? En résumé : un même embryon placé dans 2 mamans différentes pourra être totalement différent. Je m'explique : ce que mange, ressent, vit la maman au moment de la grossesse influence la génétique du foetus (ça "allume" certains gènes et en "éteint" certains autres). Quant à @loraine75 : merci d'arrêter de polluer tous les posts avec ton histoire de GPA ! Ce n'est pas le sujet ici...
  • Hahaha je l'ai pensé très fort aussi ;)
  • Bonjour les filles, j’espère que vous allez bien avec ce soleil ☀️ enfin en tous cas à Saint-Etienne !
  • Voilà je viens vous donner qq nouvelles, je sors de mon rdv chez ma Gyneco mais dans le cadre d’un suivi pour laser du col de l’utérus, tout est ok.
    Mais j’ai pu en profiter pour lui parler sur le fait que je vais sûrement devoir me diriger vers un don d’ovocytes comme me l’a déjà suggéré le docteur qui me suit pour la PMA.
    Et là, j’ai compris pourquoi toutes vous vous tournez vers l’étranger et j’ai pris conscience du coût financier que cela allait engendrer !!
  • Cela me fait peur, je sens que je vais rentrer dans un parcours du combattant.
    J’ai besoin de vous pour m’expliquer votre parcours par où vous avez commencé etc... Je ne doute pas de votre bienveillance et je vous souhaite une très bonne journée !
  • Je comprends pas ça a coupé tout mes commentaires bref petit
  • @Maytwenty5 ;
    Chque personne réagit et accepte comme il le ressent et comme il le peut
    J ai mis 9 mois entre mon Rdv avec le médecin d eugin et ma 1ere fiv do
    Pour ma part, j ai eu bcp de mal a accepter a renoncer a mes propres ovocytes....et a accepter les ovocytes d une autre personne...
    J'ai fait ma 1ere fiv do et me voilà enceinte
    J ai passé une grossesse entre le fait bien sur  d'etre contente d etre enceinte
    Mais aussi le fait que ce foeutus qui grandissait dans mon ventre n'était pas a moi...
    Et puis ma fille est née et j ai mis des mois a l'accepter, je l'aimais et en même TPS je la détestais 
    Je me suis tellement battu en France pdt 12 ans pour que ça marche, j ai fait 5fiv avec 6 remplacements

    Aujourd'hui elle a presque 5ans et demi et maintenant je l'aime comme ma fille
    Depuis elle a un pt frere de 3ans 
    Et pour lui je me suis poser aucune question

    J ai parlé de leur histoire a tous les 2 a leur naissance, il fallait a la maternité que je leur explique
    Récemment j en ai reparlé a ma fille
    Elle m a dit je pourrais voir cette dame
    Alors je lui ai dit : mais pourquoi
    Et elle m a dit: maman c'est juste pour lui dire merci

  • @cricri : quelle magnifique phrase de ta fille !!! J'imagine sans peine ce qui a du te passer dans la tête entre le moment où elle t'a demandé "je peux la voir" et "juste lui dire merci" !!!!
    Quant à Lino, pour l'instant, la seule chose qu'il semble avoir compris, c'est qu'il a été dans mon ventre...Il me demande comment il était, ce que je faisais pendant ce temps, ce que son père faisait pdt ce temps, si c'est à ce moment là que j'ai choisi son prénom...
    Il y a peu, il m'a dit "maman, tu m'as attendu longtemps hein ?"
    J'ai répondu "ah oui..."
    Et il m'a expliqué que c'était "normal", car "l'ange ne peut pas amener tous les bébés en même temps".
    Je lui ai parlé du DO qd il était tout petit, mais n'ai pas réitéré...j'attends qu'il me demande "comment on fait les bébés" ! :-D
  • @Maytwenty5 : pour répondre à ton commentaire, voici mon parcours...
    Mari rencontré à 40 ans (lui 43), tous deux pas d'enfant.
    On essaie de façon "naturelle"...rien.
    Je fais des examens et apprends que mes 2 trompes sont bouchées par des fibromes (dont j'ai déjà été opérée 2 fois - donc utérus fragile)
    On me dirige sur une FIV simple (seulement 2 ovocytes mâtures et 2 embryons de belle qualité) : ça ne s'accroche pas.
    La toubib me dit qu'à mon âge (43 ans), les résultats sont meilleurs avec un don d'ovocyte, mais que ce n'est pas possible en France pour moi, car trop vieille ! Et elle me donne une liste de cliniques étrangères dont elle connait le sérieux.
    J'ai réfléchi 2 ans...pesé le "pour" (meilleure réussite, moins de risque de malformation) et le "contre" (patrimoine génétique, pas sure de l'aimer)...
    et à la veille de mes 45 ans, mon mari a fait un infarctus (sans séquelle). Alors là, ça m'a mis un "coup de pied au c..." et je me suis dit que s'il mourrait, il ne me resterait rien de lui ! Alors je voulais "un bout de lui" sous la forme d'un bébé ayant ses gènes !!!
    Avril 2015 : 1er RDV Eugin - Septembre : transfert de 2 embryons - Mai 2016 : naissance de mon fils !
    Au début, je t'avoue que je ne ressentais rien de spécial pour lui...etait-ce parce que j'attendais le "fameux" coup de foudre appelé "instinct maternel" ? Je ne sais pas...
    Je m'en occupais super bien, mais comme s'il s'était agit du bébé de qql d'autre...
    Et puis un jour, il m'a souri...et là, PAF, le fameux "coup de foudre" !!! 
    Aujourd'hui, il a 4,5 ans et je pourrai tuer pour lui !!! ah ça oui...  :-)

    Le don d'ovocyte est un cheminement très personnel, je crois. 
    Alors à toi de faire le tien ! ;-)

    Emma
  • Merci les filles pour vos commentaires, et merci aussi à ces petites phrases d’enfants pures et innocent qui m’ont mis le sourire au lèvres et du baume au cœur en vous lisant
  • Petites questions pratiques : quels sont les critères qui vous ont aider à choisir une clinique ? Mon médecin m’a parlé de IVI ? En attendant de vous lire, belle journée @EmmaJuly et @cricri et toutes les autres
  • edited mars 23
    @Maytwenty5 Mon gyné m avait inscrit IVI et Eugin sur un petit papier... le choix a été très subjectif. J ai écrit aux 2 cliniques et la réponse d Eugin m a parue plus humaine. De plus, à l époque c était encore l ancien bâtiment et sur le site il m avait semblée moins « fric » qu IVI. Maintenant ça ne serait plus un critère vu les nouveaux locaux grande classe d Eugin. Je pense finalement que c est un peu bonnet blanc, blanc bonnet. Il faut surtout que tu te sentes en confiance avec celle que tu choisiras.
  • @Maytwenty5 : ma gynécologue ne m'avait pas écrit IVI, mais une autre plus au sud de l'Espagne...alors comme je suis claustrophobe et donc déteste l'avion, j'ai pris la clinique qui nécessitait le moins d'heure de vol !!! Rien de plus réfléchi ! :-D
  • Bonjour 

    Alors moi mon gynéco m a conseillé l espagne mais pas une clinique en particulier 
    Il m a dit : elles se valent toutes

    Moi j ai choisi Barcelone car déjà j habite vers Marseille donc très pratique pour s'y rendre
    Et Eugin, car un collègue du travail a mon mari, a réussi à avoir un bb grâce à Eugin
  • Bonjour à toutes ! 
    J’espère que vous allez bien, cela fait longtemps que je ne suis pas venu sur le forum car, toujours en attente d’une dernière décision de mon médecin pour la procédure à choisir. 
    Mais bon en parallèle j’ai quand même reçu un devis de IVI qui m’a l’air vraiment très cher, presque 12000€.
  • Et là je viens d’envoyer une demande de rdv en visio avec eugin, on verra bien. Voilà bisous à vous toutes @cricri, @EmmaJuly, @Bambie_20 et les autres...
  • 12 000€ !!! Mon Dieu...à mon époque (il y a 5 ans + 8 mois), on avait payé 5700€ + avions + hôtel !
    A ce prix là, je pense que j'aurais loooooongtemps hésité :-)
  • Effectivement ça calme bien à ce tarif ! Que proposent-ils de plus qu Eugin qui est à 6800€ + 1500€ de médoc pour la donneuse ? Dès blastocyte à profusion? 
  • Bonjour à toute, ça y es j’ai eu mon rdv avec Eugin, très contente de cette première prise de contact, très clairement expliqué et rassuré. Le prix annoncé tout compris : 8900€ et 2000€ pour chaque nouvelles tentatives (3 essais max).
  • Maintenant pas mal de documents à lire à tête reposée mais nous pensons peut-être déjà à faire ce parcourt avec eux, à confirmer. Bisous à toutes !
Sign In or Register to comment.

Afin que rien ne vous arrête, votre premier rendez-vous sans aucun engagement de votre part