REJOIGNEZ LE FORUM SUR LA PMA.
NOS EXPERTS VOUS
RÉPONDENT

Future maman a 50 ans

Bonjour à toute,

Je souhaite vous faire partager mon expérience. J’ai eu 50 ans en janvier , j’ai deux grands enfants d’une précédente union et j’ai rencontré un homme charmant et exceptionnel il y a 4 ans. Ce Monsieur a 44 ans et n’a jamais eu d’enfants. Lorsque nous nous sommes rencontrés, j’ai tout de suite compris qu’il aimait beaucoup les enfants sans pour autant en parler ouvertement. Mon âge , 46 ans a l’epoque a été sans doute un frein. Après quelques mois de réflexion , je me suis tournée vers la clinique EUGIN pour FIV Do étant pour moi la seule méthode qui pourrait fonctionner, même si je ne suis toujours pas ménopausée . J’ai entamé simplement les démarches sans me poser de questions et après la première visite en novembre 2017, la FIVDO a été réalisée en février 2018. (Le temps de faire tous les examens et le traitement nécessaire). Les 15 jours qui ont suivi ont été très longs. Et J’avais un tas de symptômes (mal aux seins, nausées ) etc qui le confirmaient que j’etais Enceinte. Effectivement à la prise de sang, mon taux de HCG était de .... 33 , ce qui m’a paru très peu. En effet, 48h après, il s’est effondré et la première FIVDO n’a donc pas fonctionné. La déception passée, ayant encore quelques ovocytes congelés, j’ai repris immédiatement le traitement pour faire une deuxième FIVDO en mai 2018. Les 15 jours qui ont suivi: j’ai essayé de ne pas y penser .Je n’avais aucun symptôme, rien ! A tel point, que j’avais dit à mon conjoint que ça n’avait pas marché et que j’en étais désolée . J’ai passé le week end en me demandant si j’allais essayer une troisième fois. Et le lundi, la prise de sang me donne un taux de 9000 HCG . Énorme ! Le choc et la joie en même temps. C’est à partir de ce moment là que j’ai pris conscience que cette fois ça pouvait marcher sans trop y croire sans un premier temps. Je me suis posée quelques questions au début vu mon âge , même si je fais plus jeune. Comment les gens allaient réagir etc? Et puis je me suis dit qu’apres Tout c’est ma vie et que cela ne regarde personne si je veux un enfant à mon âge. Ça va faire bientôt 5 mois. Je suis en super forme et la petite ( j’ai appris cette semaine que c’etait Une fille) se porte bien pour le moment. Je suis très agréablement surprise dés réactions ultra positives autour de moi. Mes collègues de travail , ma famille, surpris au départ sont tous finalement très contents et bienveillants à mon égard. Et moi j’ai l’impression d’avoir rajeuni de 20 ans. J’adore ce que je ressens. C’est vraiment une superbe expérience. Je voulais témoigner pour encourager les femmes de plus de 40 ans qui se posent 10000 questions sur une éventuelle grossesse. Si vous êtes en forme après 40 ans et si vous souhaitez un enfant,ne vous préoccupez surtout pas des mauvaises langues autour de vous en lien avec votre âge. C’est une expérience extra ordinaire a vivre et je me sens tout à fait capable à 65 ans d’elever Une ado de 15ans. C’est dans la tête que ça se passe. Enceinte de 5 mois, mon conjoint est aux anges et je n’ai jamais été aussi heureuse qu’actuellement . Ce serait dommage de passer à côté de cela juste parce que l’on se soucie de regard des autres. 
J’espere que Tout ira bien jusqu au bout. Alors, mesdames foncez !
Commentaires
  • Bonjour Vero50,
    Félicitations à toi et ton compagnon !
    Je viens d'avoir 45 ans. Et je réfléchis encore à savoir si je vais tenter une nouvelle fois une fivdo. Lors de mon rendez-vous avec mon gynécologue, il m'a fait comprendre que je n'étais plus toute jeune et qu'à cet âge il y avait des risques. Eugin m'ont rassuré mais je suis toujours un peu septique. Le regard des autres, du corps médical... Et aussi financièrement . J'ai  rencontré mon compagnon lorsque j'avais 36 ans et lui 34. L'année d'après, j'ai appris que j'étais en ménopause précoce à 37 ans. J'ai attendu 2 ans pour passer le cap fivdo et prendre RV à la clinique Eugin en aout 2013. Octobre 2014, 1ère tentative(1ère fivdo), 1ère grossesse... Mais grossesse non évolutive  ! En aout 2015, 2ème tentative  (2ème fivdo) mais négatif. Et l'année dernière en octobre 2017,  3ème tentative car ils nous restaient 2 embryons vitrifiés de notre 2ème fivdo... Grossesse mais qui était un oeuf clair donc case départ  ! Après 3 essais, 2 grossesses et 2 fausses couches, je dois réalisé des examens pour savoir si je dois continuer.... Voilà mon parcours. Le tiens est formidable et prouve que la vie ne s'arrête pas après 40 ans, elle continue ! Bonne fin de grossesse et bon courage pour la suite !  
  • Bonjour Vero50,
    1000 mercis pour ton très beau témoignage. Effectivement pour celles qui, comme moi, tergiversent pour prendre la décision, cela donne envie de foncer !
    Je te souhaite tout le meilleur pour la suite de ta grossesse.
  • Bonjour Shana. Tant que l’envie est la et malgré les échecs, il faut continuer. Ne te préoccupe surtout pas du regard des autres .Le corps médical est habitué à ces grossesses tardives. Si tu es en bonne santé, fonce. Les gens autour de toi penseront ce qu’ils veulent. C’est ta vie et non la leur. Je suis très surprise des réactions ultra positives sans jugement autour de moi alors que je m’attendais à des réflexions plutôt négatives ( même si cela ne me touche pas! C’est leur problème si ils n’approuvent pas, pas le mien
  • Fredouce. N’hesites Pas une seule seconde si tu es en bonne santé. Je vous envoie de bonnes ondes positives pour vous donner l’énergie nécessaire pour aller au bout. Bises
  • Merci Vero50. J'ai 43 ans et je suis en bonne santé; je suis bien entourée aussi, mais c'est un projet en solo avec FIV double don, donc cela fait réfléchir davantage. J'ai passé le cap du double don, je sais que je n'ai pas besoin d'un enfant avec mes genes pour l'aimer, donc c'est plus le côté solo qui me perturbe encore. Il faut que cela fasse son chemin ;-)
  • Oui tu as raison. Élever seule un enfant demande réflexion. Laisse encore un peu mûrir ton projet quelque temps. 43 ans, c’est encore très jeune. Il ne faut surtout pas que tu regrettes de ne pas l’avoir fait dans quelques années. Projette toi dans 10 ans et imagine ce que pourrait être ta vie avec ou sans enfant et fais le choix qui te semble le plus approprié par rapport à ce que tu ressens ! Mais rien ne presse ! Tu as jusqu’a 50 ans.
  • Bonjour Vero50,


    Merci beaucoup pour ton témoignage qui me donne du courage et de la motivation et BRAVO !!!! C'est vraiment ce genre de message qui fait du bien :-).

    J'ai 47 ans et je suis en cours de stim en ce moment. Je calcule que si la FIVDO fonctionne, je pourrais être maman avant mes 48 ans et rien que cela me fiche un peu la trouille. Je suis sportive et dynamique et ne fais pas mon âge (à ce qu'on me dit), mais avoir 68 ans quand son enfant en a 20 et être prise pour la grand-mère ne m'enchante guère. Maintenant, j'essaie de me projeter enceinte et j'imagine déjà les commentaires de mes collaborateurs entre eux ... sans parler de l'entourage ... Du coup, ton expérience positive me donne un regain de positivisme !!! j'espère que tout se passera au mieux pour toi, donne-nous des nouvelles !

  • Bonjour Bambie_1 . Il n’y a rien de plus important que l’arrivée d’un enfant et il ne faut surtout pas se freiner à cause du regard des autres. Je l’ai dit sens mes témoignages mais j’ai été très surprise des réactions positives de mes collègues et de mon entourage. Les autres ne m’ont sans doute rien dit mais chacun a le droit de penser ce qu’il veut. L'essentiel est que toi tu en aies envie et pour le reste, écoute uniquement les gens bienveillants. L’age C’est dans la tête. Ma tante a 76 ans et il pourrait très bien avoir une fille de 26 ans . Elle est dynamique ,moderne, énergique.... c’est mon modèle. Un enfant à notre âge nous obligera forcément à rester jeune ....les enfants considèrent toujours leurs parents comme des vieux .... quelque soit notre âge ! Alors pas de problème . Bon courage. Biz
  • @bambie_1 je confirme, j'ai 46 ans et j'en fais moins, et mon ado de 18 ans me traite comme si j'en avais 20 de +

    Ce qui me rassure en partie quant à mes futurs rapports avec la petite de 6 mois qui grandit dans mon bidou, suite à une fivdo en solo

    Et j'ai une amie qui a eu sa fille à 44 ans (ce qui n'est que 3 ans de différence avec toi ou moi, et même si le cap des 45 ans n'est pas rien dans la vie d'une femme, merci la société du jeunisme...3 ans, c'est rien dans une vie!), qui a aujourd'hui 8 ans, et qui me dit que oui, on la prend parfois pour la grand mère, mais franchement, vu le bonheur qu'elle vit, elle s'en fiche totalement! 
  • Bonjour

    47 ans depuis peu, 7 mois et demi de grossesse et pas de réaction négative de l'entourage mais plus des craintes pour l'accouchement, des peurs.  Naissance prévue après le nouvel an donc l'inconnu, est ce qu'ils vont le provoquer avant les fêtes histoire qu'elle ne naisse pas sur les 12 coups de minuit quand les docs seront saouls après avoir fêté le nouvel an.  Diabète de la grossesse depuis le 6eme mois donc suivi chaque semaine au CHU pour vérifier que les chiffres sont bons (régime, régime et ça se passe bien), elle bouge bien (une fille), est ce qu'elle sera en bonne santé (malgré que tout est bon, le cœur, les reins, si on avait pas vu un truc caché, on ne peut pas tout voir, de quoi psychoter).  Césarienne, pas césarienne, péridurale ?  Ca devient long et le ventre est lourd. 

  • Ah oui, c'est un suspense particulièrement difficile, quand même. Tu as un e bon ne gyné? La péridurale c'est génial, je trouve, tu sens tout (si c'est bien dosé, ne pas hésiter à em... un peu les toubibs pour ça) mais tu peux en profiter parce que la douleur ne te pompe pas ton énergie. 
    Et le 31/12, c'est bien comme fête d annif, comme moi: rien à préparer, c'est la fête partout, tu rentres en disant «oh c'est trop gentil, il ne fallait pas».
    Mais je comprends tes appréhensions, qui n'en aurait pas, pma ou pas, à 20, 30, 40 ou 50 ans...la plupart des accouchements se passent très bien. Ce n'est pas pour rien que le séjour n'est pas très long après.

  • Bon toubib qui a déjà suivi d'autres femmes de nos âges, même une plus âgée sans le moindre problème, bonne gynéco.  Comme écrivait je ne sais plus qui sur ce forum "ce qui est entré doit toujours ressortir".  Patience.


  • edited novembre 22
    @barbarela je trouve la pipette du transfert moins impressionnante que le bébé, quand même :D 
  •  Merci pour vos témoignages.

    De toute façon, maintenant, il est trop tard pour revenir en arrière car je couve un petit brybry de bientôt 5 semaines qui devrait en principe sortir de sa coquille pour la fête nationale :-).

    Mes parents m'ont eu à 38 ans et à l'époque j'ai un peu souffert de ce décalage lorsqu'à l'école je devais dire leur âge. Sinon, mes rapports avec eux étaient justes fantastiques, j'ai fait beaucoup de sport avec mon père qui avait su rester super jeune d'esprit ! Du coup, je pars positive.

    @caroq je travaille avec des ado et je sais que pour eux je suis déjà une "vieille c..." depuis longtemps ! Je vois tout à fait ce que tu veux dire quand ton ado te renvoie l'image d'une ancêtre :-D !

  • edited novembre 27

    Donc un mois et 12 jours avant la naissance, il faut déjà prendre déjà rdv à la maternité pour faire le dossier.  Les craintes, l'accouchement et comment il va se passer ?  La gynéco conseille l'épilation totale du minou en institut un peu avant.. heu…avec un gros bidou, elle va y arriver ?  Avec le gros bide qui pousse sur la vessie faut éviter de trop éternuer, tousser, sauter au risque de petites fuites.  Chiffres du diabète de grossesse bons, tension entre 10 et 12, 4 c'est toujours bon mais ça peut monter en cas de préeclampsie qui ne se produit qu'en fin de grossesse (si elle se produit, ça n arrive pas à toutes) La petite Elise bouge toujours bien, surtout dans les salles d'attente.


  • Super barbarela ! Bientôt le début de la grande aventure
  • Waouh barbarela !!!
    Ça se rapproche...dire qu Il y a un an c'était moi...bb prévu pour le 7 janvier

    Et arrivé pour papa noel...bientôt un an pour mon loulou

    Profite bien de ses moments magiques et merveilleux 


Sign In or Register to comment.

Afin que rien ne vous arrête, votre premier rendez-vous sans aucun engagement de votre part