Êtes-vous nouveau ici? Si vous souhaitez faire partie de la communauté, appuyez sur le bouton S'inscrire. Si vous faites déjà partie de la communauté, appuyez sur le bouton Se connecter S’inscrire Se connecter

FIVDO 2021 :)

Nouvelle année, Nouveau post!
Belle année à toutes, je nous souhaite beaucoup beaucoup de + !!
«134567197

Réponses

  • Cela fait tres longtemps que je n étais pas venu sur ce forum. J ai lu quelques pages et je me suis dit que j allais laisser mon témoignage😊

    Je vais essayer de ne pas faite trop long, car mon parcours lui, à été très long.. 5 ans!

    A 41 ans 3 Fiv en France. Que des échecs dus à une reserve ovarienne basse et et de mauvaise qualité.


    Direction Eugin Espagne FIV DO

    5 embryons ( 4 J5 dont 3 de bonnes qualités et 1 J6 qualité moyenne)

    Avant mon premier transfert, lors d une cho on voit que j ai un myome qui est apparu entre temps, je me le fais enlever, petite pause de 2 mois, tout est ok.

    Je commence le traitement mais au bout de 3 semaines sous provames mon endometre ne dépasse pas les 6,2 mm alors que avant pas de soucis de ce côté là.

    Eugin me dit que c est suffisant et je fais mon 1er transfert.

    Resultat grossesse extra uterine

    3 mois plus tard nouveau transfert avec un endometre tjrs à 6,2mm échec

    Quelques semaines plus tard, 3 ème transfert de 2 embryons avec un endomette à 6,4 mm Échec

    J en parle à mon gynco en France. il était très en colère que l on me fasse des transferts avec un endometre de cette taille. Pour lui les chances sont très diminués avec un endometre en dessous de 7mm.

    J en parle avec Eugin qui me maintiennent que cela est suffisant pour une accroche.

    Mon gyneco décide de me faire une hystéroscopie + biopsie de l endometre. Résultat tout va bien..... a priori

    Eugin me demande de refaire tt un protocole, de ne pas me mettre le J6 pour optimiser mes chances. Ce que je refuse tant que mon endometre ne réponds pas correctement mais ils n ont pas de solution à me proposer.

    J en parle à une amie qui vient d avoir un bébé grâce à une Fiv DO en ukraine.

    Je me renseigne et décide de tenter une FIV DO la bas. Protocole, prise en charge et prix totalement différent qu en Espagne.

    Une coordinatrice qui parle français et avec qui je peux communiquer par WhatsApp quand je veux. Des médecins très à l écoute sur mon problème d endometre et 50% moins chère qu en Espagne. La fiv me donnera 4 J5 et 2 J6 de bonnes qualités.

    Il me propose de faire un traitement PRP pour mon endometre, ce que j accepte. Je reprends le protocole et me voilà avec un endometre à 6,8 mm ( miracle). Le médecin la bas trouve que c est encore un peu juste mais on décide de tenter le transfert. Je tombe enceinte.

    Malheureusement à 8SA plus d activité cardiaque. En France on me dit pas de chance, ça arrive. Mon médecin en ukraine pense tjrs que c est dû à mon endometre trop faible. On laisse passer 6 mois pour me remettre physiquement et psychologiquement.

    Avant de démarrer un nouveau protocole, mon médecin ukrainiens me demande si j accepte qu elle me refasse une hysteroscopie et biopsie de l endometre, ce que j accepte. J ai une confiance aveugle en ce médecin qui est incroyable en tout point.

    Je fais donc tout ça en ukraine et au réveil, elle m explique qu elle a trouvé des toutes petites synechies au fonds de l endometre, qu elles devaient être la depuis longtemps. Qu elle les a toutes enlevées et refait un traitement PRP. Elle est sûre que ça va aller maintenant.

    Le mois suivant nouveau protocole et à J10 du traitement, endomette à 7,8 mm!!

    Je suis tellement heureuse,apres plusieurs FIV,transferts avec des échecs au bout, énormément de cycle annulés à cause de mon endometre. Je pense une douzaine de cycles annules. Grossesse extra uterine, grossesse arrêté etc... je vais peut être y arriver! Mais voilà! La guerre en ukraine arrive une semaine avant mon départ pour le transfert !

    Je suis anéantie, je ne peux plus y aller.

    Je vais faire court mais on arrive à faire sortir nos embryons jusqu'en Slovaquie ou je ferai mon transfert avec un endometre à 8mm.

    (Slovaquie 60% moins chères qu en Espagne et ils ont été incroyable aussi. La seul bémol pas de coordinatrice française et parfois long à répondre aux mails.)

    Je tombe enceinte et aujourd'hui je suis l heureuse maman d un petit garçon de 1 an😊

    Voila, j espère que mon témoignage aidera ou remontera le moral aux filles qui en sont à plusieurs échecs. Ça n a pas été facile mais aujourd'hui je ne regrette rien. Si je n étais pas aller en ukraine ce qui n à pas été évident (recommencer tous les examens, les voyages, la guerre etc..) mon fils ne serait pas là aujourd'hui.

    Petit point positif encore la bas, j ai pu choisir la donneuse sur photo ( une quand elle avait 10 ans et une à 30 ans, âge où elle a fait le don) + acces a son dossier médical complet, ses études, ses passions,loisirs.

  • @Do45 Oui c’est ce que je pensais lui demander pour booster l’endomètre.

    J’ai déjà de l’aspegic dans mon protocole et des injections de Ganirelix pendant 6jours au début du cycle.

    Avec la progestérone j’ai quelques effets secondaires notamment cystites et relâchements du plancher pelvien ce qui fait que j’ai pris des actions chez Tena Fuîtes urinaires 🤣🤣🤣🤣

    Pour ma part étant en solo, c’est en général ma sœur qui m’accompagne. C’est mon pilier.

  • @GabFrance : tu peux aussi demander à Eugin de changer un élément du protocole, je sais que moi ça m’a aidé à penser que cette fois ça allait marcher. Par exemple ils m’ont prescrit des anticoagulants (cortisone, aspegic et éparine en injection), pas de vérité scientifique mais le doc Eugin pensait que ça pouvait favoriser la vascularisation de l’endomètre et la nidification (protocole sur lequel mon gynécologue en France était ok).

    Je crois plus à la science qu’au psychique personnellement, bref j’avais besoin de me raccrocher à du tangible pour penser positif et me dire « cette fois ça va marcher ».

    Concernant le taux de progestérone s’il était bon précédemment il le sera certainement cette fois aussi, l’organisme répond pareil aux tentatives suivantes, ça fait ça de moins …

    Pour le déplacement, de mon côté j’ai tjs fait 2 nuits sur place, arrivée la veille (souvent le vendredi soir), transfert le matin (samedi) départ le lendemain matin (avion vers 12h) . J’ai eu la chance à chaque fois d’être accompagnée de mon chéri qui portait le plus lourd et à chaque fois on s’est baladés dans la ville avant/après mais en restant très « cool » pour éviter tout stress.

    Bon courage

  • @Mamou C’est grâce à Sg43 que je vous ai rejoint sur ce groupe et je l’en remercie 😜. Quand j’ai fait mon 1er post j’étais pas génial moralement et après avoir lu beaucoup beaucoup de témoignages sur ce groupe (je suis remonté loin dans les pages), ça m’a rebooster 👍.

    Mon père m’a toujours dit: "ma fille si tu pars négative tu auras du négatif. Regarde toujours devant toi et positive. Et même si ça prend du temps ce qui doit arriver arrivera".

    Bizarrement pour ce second transfert j’avais la sensation, avant même de recommencer le protocole, que ça ne fonctionnerais pas. Et même si j’ai essayé de positiver, inconsciemment ça n’était pas le cas. Alors oui peut-être que le psyché a eu son influence sur cet échec. Et comme j’aime pas rester sur un échec, je remonte la pente grâce à vous toutes et je positive vraiment malgré la peur et le stress.

    En plus, je mesure la chance d’avoir eu pour le moment un petit parcours PMA sans trop de difficultés par rapport à d’autres témoignages. Donc ça booste aussi pour aller de l’avant et laisser mes casseroles derrière moi.

    C’est vrai que le deuil de la génétique fait peu à peu son chemin mais parfois c’est compliqué. Quand j’étais plus jeune, j’imaginais que le jour où j’aurais des enfants je retrouverai en eux des traits d’expression, de caractère venant de moi ou de mes parents et grands-parents (je les aimais énormément).

    Et du coup j’ai eu du mal à accepter ce double don la première fois qu’on m’en a parlé. Il a fallu que je prenne du temps pour moi, notamment en reprenant mon activité sportive que j’avais délaissé depuis de nombreuses années et que je me remette en question sur l’essentiel.

    C’est un long chemin parfois semé d’embûches mais tant qu’il y a de l’espoir……il y a de la vie 😍

  • 17 avril modifié

    Bienvenue@GabFrance, je trouve en effet que 6mm c'est un peu juste. Par contre la progestérone c'est ok au dessus de 10 et tu as de la chance de ne pas avoir besoin du progiron. Moi j'étais à 11mm d'épaisseur le jour du contrôle.

    C'est bien car tu m'as l'air finalement déterminée de faire ce troisième transfert. Tu disais que les médecins t'ont fait perdre 2 ans en te disant que tu le voulais trop. Quand tu dis que ça ne fonctionnerait pas car inconsciemment il n'aurait rien de toi, c'est un peu la même théorie de la pensée qui influe sur le résultat. Mais je n'en suis pas convaincue. Mon entourage me disait souvent c'est dans la tête. Malheureusement, les explications étaient médicales. Mais être positive et y croire contribue beaucoup à la réussite.

    J'ai eu un bébé fiv do et même s'il n'a pas mes gènes, je l'aime tout autant, ne t'inquiète pas.

  • @Sg43 Mon 2eme transfert n’a pas fonctionné et pourtant je suis resté le même nombre de jours sur place et contrairement à la première fois, comme j’étais seule, je n’ai pas bougé de l’hôtel jusqu’à mon départ le surlendemain. Alors que la première fois, hormis le jour du transfert, avec ma sœur on avait cavalé un peu partout dans Madrid pour profiter. Et ils disent bien qu’on doit continuer à vivre comme d’habitude en attendant la pds 🤔.

    Concernant le progiron je n’ai pas eu besoin d’en prendre car mon taux de progestérone était bon.

    En comparant mes résultats d’avant transfert pour les 2 fois, mon endomètre était moins épais que la première fois (6 mm au lieu de 7,7mm) et je viens de me rendre compte que mon taux de progestérone était plus bas également (10,5 au lieu de 12,34). Même si ça reste dans la norme "acceptable", j’étais dans la fourchette basse et je pense que c’est peut-être pour ça qu’il s’est pas accroché 🤔🤔.

    Demain lors de mon rdv visio, en fin d’après-midi, je demanderais à la toubib si ça a pu jouer et si c’est pas mieux d’avoir un endomètre proche de 8mm pour que ça fonctionne. Je vous tiendrais au courant de sa réponse.

  • @gabfrance moi on me l’avait pas précisé et je ne sais pas si ça a joué mais pour mon transfert qui n’a pas marché j’ai repris l’avion le jour même et j’étais speed car en plus il fallait que je prenne du progiron (c’est rare mais c’est si le jour du transfert le taux de progestérone n’est pas assez élevé). C’était pas de bonnes conditions effectivement. Il faut être zen un minimum…

  • @Sg43 et BB-@51a Les 2 fois je suis arrivée la veille du transfert et j’ai repris l’avion le surlendemain. Ce qui faisait 3 nuit sur place (arrivée le jeudi, transfert le vendredi et retour le dimanche).

    ils m’ont toujours conseillé d’attendre au moins 24h après le transfert avant de reprendre l’avion même si comme ils me l’on dit sur place il n’y a pas d’études qui stipulent que de reprendre l’avion dans la foulée ou moins de 24h après ai une incidence.

    C’est plus un principe de précaution. En tout cas c’est comme ça que je l’ai compris 😜

  • Ah ouiii la chance @GabFrance, je vais peut être demander conseil à la coordinatrice. Il se peut que ça soit un week-end spécial à Barcelone car soit les hôtels sont complets soit c’est plus de 200€ la nuit

  • @Gabfrance c’est très bien s’ils participent à tout ça. Moi j’y suis allée 3 fois : 1 fois pour ponction de mes ovocytes et pas de transfert car résultat nul, 1er transfert avec don qui n’a pas fonctionné et transfert qui a fonctionné. C’est rapide sur place mais je vous conseille, comme les autres filles je pense, de rester une nuit après le transfert…

    @vanesspain de rien ☺️ un jour c’est toi qui donnera toutes ces infos comme steph81, Do45 et BB-@51a par ex 😉

  • @Sg43 C’est le service commercial qui me les avaient envoyés par mail et ensuite j’avais reçu un appel pour m’indiquer comment les utiliser.

  • Un très grand merci à toi @Sg43 pour toutes ces explications c est vraiment clair 🙏🏻🙏🏻

  • @vanespain en fait quand tu signes ton devis on te garantie 1 ou 2 blastocyste (donc embryon qui est à 5 jours de développement). Mais une fois que la donneuse a été ponctionné, tu peux avoir après fécondation (avec paillettes du donneur ou conjoint) plusieurs embryons qui arriveront au stade blastocyste. C’est là que c’est un peu la loterie. Moi j’en ai eu 2 mais certaines femmes en ont 5 par ex. Après selon ton devis, si comme moi à 9000€ tu n’as qu’un seul transfert de prévu et que tu veux utiliser un autre embryon, il faut repayer le transfert suivant. C’est 2200€ de mémoire. Mais certaines ont dans leur devis ce 2eme transfert de prévu voire 3 et ensuite idem pour utiliser les embryons qu’il y aurait en surnuméraire par rapport au nombre de transfert de compris il faut payer ces 2200€. On a pas forcément le même nombre d’embryons et pas le même devis d’où ton premier rdv.

    Et lors de la fécondation tous les embryons peuvent être congelés, même le premier qui sera transféré. Cela permet plus de souplesse pour l’organisation…

    @Gabfrance moi j’ai jamais eu de bons … tu as de la chance !

    @bb-@51a J’ai quasi toujours été au HG city … Barcelona au dessus. Très bien !

  • Merci @Sg43, @Do45 et @BB-@51a de votre accueil si gentil sur le forum 😘.

    @BB-@51a Lors du premier transfert, j’ai bénéficié de 3 bons voucher (1 utilisable pour chaque transfert) de la part d’eugin. Et je les aient utilisé les 3 lors de ma première visite. Ce qui fait que je n’avais rien déboursé pour l’hôtel. Après tu peux en utiliser qu’un seul par visite.

    Pour ma 2eme visite, j’ai fait sans. Mais c’est vrai que les tarifs sont élevés à Barcelone comme à Madrid.

    Pour mon prochain transfert, j’ai proposé à ma sœur qui va m’accompagner, qu’on regarde aussi les Rbnb et voir ce qui sera le plus intéressant.

    @Vanesspain Je ne saurai répondre à ta question. C’est vraiment du cas par cas et ça dépend aussi du nombre d’ovocytes que la donneuse aura. C’est pour ça que l’entretien gratuit avec Eugin pourra répondre plus facilement à tes interrogations à ce sujet 😜

  • Bienvenue vaness pain et gabfrance

    toutes vos interrogations je les ai connues

    lorsque l on m a annoncé que je ne pourrais pas utiliser mes ovocytes j ai pleuré tout le week end

    faite le deuil de ma génétique oui mais j allais quand même porter cet enfant qui plus est est issu de mon mari

    J ai rebondi

    premier transfert fin janvier échec

    deuxième échec fin février et ça a marché

    je commence bientôt mon 3 eme mois et le don je n y pense presque plus

    ce bébé je l aimes déjà et il va grandir grace à moi

    c est un magnifique parcours et je ne regrette rien car je reste chanceuse que ça ait fonctionné

  • @Vanesspain, mon devis don d’ovocyte avec sperme de mon chéri est 10465€ pour deux blastocystes guarantis et deux transferts compris. Mais il peut arriver d’avoir plus que 2 embryons

  • Je suis navré 😞 j’ai oublié de vous poser une question, car moi ce serait plutôt un don d’ovocyte.. Le tarif qu’ils annoncent c’est un seul ovocyte de la donneuse ou plusieurs ovocytes que l’on peut congeler Après la rencontre? Merci à vous vraiment

  • @GabFrance et @Vanesspain bienvenue à vous ! Vous n’allez pas regretter de vous être inscrites ici.

    Les filles comment vous vous êtes logées à Barcelone ? Je trouve les prix des hôtels énormes. Des tarifs à plus de 200& voir 300€. C’est normal ou c’est moi qui ne sais pas chercher ?

  • @GabFrance la bienvenue à toi sur ce forum. Beaucoup d’écoute et de bienveillance ici :)

    @GabFrance et @Vanesspain : j’ai eu pour ma part beaucoup de mal à faire ce deuil génétique … La psy d’Eugin m’a beaucoup aidée en me faisant réaliser que l’ADN n’était pas primordial dans mon désir d’être mère, malgré cela j’ai longtemps pensé que mes échecs sur les protocoles Eugin étaient dûs à un refus inconscient car même si rationnellement on se dit que c’est la meilleure décision, ça reste douloureux… finalement ça a marché grâce à un changement de protocole (suite à un test ERA) et je suis aujourd’hui enceinte de 3 mois. Malgré cette renonciation et tous ces « si » qui me traversent parfois je suis heureuse de ne pas avoir trop tardé à me décider, pour enfin devenir maman l’année de mes 45ans. C’est pas encore très facile de réaliser, mais ce bébé je le porte, je pense à lui tous les jours et je l’aime déjà.

    La science nous offre cette option c’est une vraie chance.

  • @gabfrance Tu vas trouver sur cette page beaucoup de soutien 😉. Franchir le cap du don n’est pas facile effectivement et je te souhaite que ce 3ème transfert fonctionne. Comme je te disais sur l’autre page, tu as eu plusieurs embryons et déjà une accroche. C’est positif ça. Courage à toi !

    Pour les devis nous n’avons pas les mêmes car visiblement ils ne nous mettent pas forcément le même nombre de transferts…

  • D’accord je vais aller voir merci @Gabfrance

  • @Vanesspain Pour ce qui est des tarifs avec tes propres ovocytes je ne connais pas les prix.

    Dans mon cas avec le Double don (donneuses et donneurs) et la formule 3 transferts je suis à 14000€. À ça il faut rajouter le ou les billets d’avion + hôtel et restauration sur place.

    Pour ce qui est des prescriptions médicales, pour la préparation au transfert, mon médecin traitant a retranscrit les ordonnances ce qui m’a permis que ce soit pris en charge par la sécu sauf pour les piqûres. Par contre comme j’ai plus de 42 ans, je n’ai pas pu faire de demande de prise en charge de l’intégralité du traitement PMA par la sécurité sociale en France.

    Mais pour te donner une idée va sur le site internet Eugin où tu pourras avoir les différents protocoles et leur prix en fonction de ton cas. Et demande à être contacté, c’est gratuit et ils pourront affiner les choses avec toi.

  • Merci beaucoup les filles pour vos réponses c est gentil 🙏🏻 du coup quand on parle de 10 000 € environ c’est le transfert que d’un seul ovocyte ou de plusieurs? Que l on peu congeler après ?

  • @Vanesspain Comme te l’on conseillé les filles, je te recommande aussi de prendre contact avec EUGIN. Ils sont très à l’écoute et pourrons répondre à beaucoup de tes questions.

    Le plus difficile dans cette démarche de double don et d’arriver à faire le deuil "génétique" de cet enfant.

    Mais comme on me l’a dit, c’est ton corps qui va porter cet enfant et le nourrir pendant ses 9 premiers mois, qui va le sentir bouger et grandir. Et au final ça sera le tiens 😜

  • Bonjour à toutes,

    Je me suis inscrite sur le blog il y a peu de temps et sur les conseils de @Sg43 me voici parmi vous sur cette discussion 😜.

    J'ai appris à 42 ans que j’étais en péri ménopause après avoir perdu 2 ans (de 40 à 42) à faire confiance à mon ancien Gynéco et à mon ancienne toubib et me prendre dans les dents que si ça ne fonctionnait pas c’était parce que je voulais trop un enfant!!! Pas culpabilisant du tout 😤. Un jour j’en ai eu assez et après leur avoir claqué la porte au nez, j’ai été consulté au centre d’infertilité vers chez moi. Et là 2eme coup de massue quand là toubib m’a balancé mes résultats d’examen au téléphone en me disant "Vos taux sont trop bas. En plus vous êtes à quelques mois de vos 43 ans, donc même si on commençait un protocole maintenant ça serait trop tard. Je ne peux rien faire pour vous…" et elle a raccroché! J’ai encaissé le coup et j’ai gentiment glissé sur une petite dépression dont j’ai mis un an pour remonter la pente.

    C’est la gynéco de ma soeur qui lui a conseillé l’Espagne pour moi et lui a parlé d’Eugin. Donc à l’aube de mes 45 ans, premier contact et voyage avec EUGIN Barcelone. J’ai été très bien accueillie mais très vite ils m’ont expliqué que dans mon cas ils préconisaient le double don. J’ai refusé en bloc. A l’époque je n’imaginais pas avoir un enfant qui n’ai "rien de moi". Mon sentiment était que je ne voulais porter l’enfant d’inconnus………

    J’ai tout mis en pause et j’ai pris du temps pour moi.

    Et puis en avril 2023, j’ai reçu un mail d’Eugin qui m’informait qu’ils organisaient plusieurs réunions d’information en France. J’ai sauté sur l’occasion pour pouvoir répondre à toutes mes questions et j’ai repris contact avec eux.

    J’ai donc commencé mon parcours PMA Double don avec Eugin Madrid en septembre 2023, à 46 ans, avec un 1er transfert positif mais l’embryon (qualité AA) était plus petit que la normale, s’en est suivi un petit décollement placentaire puis FC médicamenteuse à 9 SA….. J’étais très déçue mais j’ai gardé le moral pour la suite. 

    2eme transfert, à 47 ans, fin février 2024 et échec. L’embryon ne s’est pas implanté alors qu’il était aussi de qualité AA. J’ai eu plus de mal à encaisser cet échec et depuis le moral est chancelant. 

    Actuellement je pense faire le 3ème transfert en juin, mais pleins de questions me viennent en tête et me plombent le moral….. Est-ce que les 2 premiers n’ont pas marché car inconsciemment je n’accepte peut-être pas que cet enfant n’aura rien de moi? N’est-ce pas finalement trop tard pour avoir un enfant? Et si le 3ème transfert ne marche pas, comment ne pas sombrer?.

    Il me restera encore 4 embryons (1 de qualité AA et 3 de qualité B), Hormis le coût financier pour les suivants, j’ai le sentiment d’avoir dépensé tout cet argent pour rien………

    Bref en ce moment c’est les montagnes Russes au niveau émotions et un peu de stress pour ce troisième essais. J’ai un rdv visio ce jeudi avec la toubib d’Eugin et j’espère que ça m’aidera à faire le point sur tout ça.

  • @vanesspain bonjour !

    il n’y a aucune certitude c’est tellement un miracle à chaque fois !

    mais les résultats sont plutôt très bons et la clinique est super et sérieuse.

    j’ai eu une fille il y a 3 ans avec mes ovocytes et un donneur et je suis enceinte de cinq mois maintenant après une adoption d’embryon

    dans les deux cas au second transfert

    mais effectivement la réussite dépend aussi de comment tu es réceptive ou non, fertile etc et ça impossible de le savoir à l’avance.

    l’avantage c’est que beaucoup d’examens nous sont demandés et ça aide bien !

    je suis passée paR Eugin Madrid que je trouve plus familial que Barcelone (beaucoup plus petit mais meme Technologie) mais c’était un hasard au début

    concernant le budget il faut compter au moins 10000€ mais pas d’un coup

    et effectivement ll y a le voyage, l’hôtel

    tu peux demander une prise en

    charge de soins à l’étranger mais le dossier est pénible à monter et la prise en charge minime …

    c’est un vrai effort financier et souvent sur plusieurs années si tu fais un prêt … mais une fois le bébé la … tu oublies !

  • Oui les 9000 ont été dépassés chez moi aussi car j’ai tenté avec mes ovocytes et mon 2eme transfert n’était pas inclus non plus. Et nous n’avons pas toutes le même nombre d’embryons non plus… donc c’est pour ça que seul le service administratif pourra te renseigner et tu auras eu au préalable une visio avec un médecin. Et ces sommes c’est sans les trajets avion ou voiture et hôtel … C’est un budget c’est clair…

  • @Vanesspain : bienvenue à toi.

    La décision du « don » est difficile, car c’est une sorte de deuil… pour ma part je sais que la psy de chez Eugin m’a aidé dans ce cheminement… quand tu rentres en process avec eux cette aide est inclue (et en Français).

    Comme dit Sg43 le coût varie selon le protocole, mais les taux de réussite sont très encourageants avec un don ce qui est rassurant. Le 1er RDV n’engage à rien et répondra à bcp de tes questions.

    Pour ma part, je suis enceinte de 3 mois grâce à cela et après un protocole en France avec mes propres ovocytes. Même en « don » cela n’a pas marché du premier coup (j’ai donc bien dépassé le budget auquel fait référence Sg43), mais des examens complémentaires nous ont permis d’en creuser les raisons et d’aboutir finalement à une grossesse en laquelle je ne croyais plus.

    Bonne réflexion …

  • @Vanesspain Bienvenue à toi ! Nous sommes plusieurs dans ce cas de figure d’une réserve ovarienne basse. Et le don a effectivement été la solution. Perso je suis enceinte de 8 mois et demi et j’ai 44 ans depuis peu. Pour le coût tout dépend si tu es seule ou en couple et le nombre de transferts inclus mais c’est dans les 9000€ avec un peu plus ou un peu moins selon les cas. Après il y a la solution de l’adoption qui est moins cher mais dans tous les cas je te conseille de prendre un rdv avec eux en visio qui est gratuit et ils t’expliqueront tout, même au niveau médical, pour que tu puisses prendre ta décision sereinement.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Top Discussions
1
2
3
4
5
6
Afin que rien ne vous arrête, votre premier rendez-vous sans aucun engagement de votre part